Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2010

Le sabot n'aura pas ma peau !

Alexa Chung.jpgsabots.jpgLa mode a parfois ses raisons que la raison ignore. Sous pretexte que le grand Karl nous ressort cette année le sabot, voilà que toute la planète fashion se pâme devant cet accessoire devenu indispensable à toute fashionista qui se respecte. Alexa Chung les porte à merveille, soit. Mais Alexa Chung ne doit pas prendre le RER A ou le métro chaque matin à l'heure de pointe (Karl non plus visiblement) avant d'enchaîner par une journée dossiers à boucler-cantine-réunions avec des collègues qui décidemment ne comprennent rien à la mode la vraie et vous ont appelé Heidi non-stop jusqu'à 18h30. Si par miracle vous survivez à votre journée en sabots, bonne chance pour courir à la crèche chercher Loulou ou arpenter les rayons de votre supermarché chaussée de ces horribles objets (inutile de préciser qu'Alexa Chung n'a pas d'enfants et ne va pas chez Picard, Karl non plus). Vous voulez quand même tenter l'aventure ? C'est votre choix comme dirait l'autre, mais à ce moment là, investissez dans des sabots haut de gamme (Chanel 820€, photo) ou les très corrects Zara (environ 10 fois moins chers) et suivez l'exemple d'Alexa Chung côté look. J'ai beau être un loup, j'aurais mal au coeur de vous voir en clone de Loana époque post-loft à St Tropez. Moi pour ma part, les sabots n'auront pas ma peau. Cet été je reste en spartiates !

Les commentaires sont fermés.